• Tom Ercole

Revue de presse : les 5 actus du 17 au 23 février 2020

Updated: Feb 18, 2021

Un an après, le combat du Hirak continue

En Algérie, un an après le début de ce mouvement de protestation contre la « confiscation » du pouvoir par les forces militaires, cette lutte défie les pronostics et reste plus vive que jamais. Ce vendredi 21 février (soit la veille de l’anniversaire du début de ce combat pacifique inédit), des foules immenses se sont ainsi mobilisées à Alger, Constantine ou même Oran pour revendiquer un message clair : un Etat civil et non militaire.


Attentat à Hanau : le poison du racisme

Ce mercredi 19 février, Tobias Rathjen, un homme de 43 ans, a fait 9 morts lors de deux fusillades dans des bars à chichas à Hanau, en Allemagne. Angela Merkel qualifie ce terrorisme de « poison » face à un racisme et des violences qui se multiplient en Allemagne récemment telle une épidémie. Entre violences xénophobes et thèses néonazies, ce poison discret pourrait bien prendre plus d’ampleur avec la crise migratoire actuelle.


En Tunisie, l’émergence de cafés réservés aux femmes

Dans un pays où l’espace public reste largement dominé par les hommes, quelques lieux comme le café Baroque à Tunis sont désormais réservés aux femmes. Ainsi, des femmes de tous âges, bien souvent exclues de certains lieux par les mœurs et le mythe de la « femme respectable » instauré par la communauté masculine, peuvent à présent sortir pour se retrouver et discuter, ou simplement se détendre.

Togo : Élections présidentielles sans incident

Ce samedi 22 février, les élections présidentielles du Togo se sont déroulées sans incident. Toutefois, certains citoyens togolais ne croient pas en ce scrutin face à la dynastie de la famille Gnassingbé qui règne depuis 53 ans. Et pour cause, cette fois-ci encore, le grand favori dans ces élections est Faure Gnassingbé, déjà au pouvoir depuis 15 ans, face à une opposition désorganisée. Des résultats provisoires seront communiqués lundi.


Coronavirus : L'OMS de plus en plus inquiète

Après un second décès en Italie, des premiers cas confirmés au Liban et en Israël, et presque 350 nouveaux cas en Corée du Sud, l'organisation mondiale de la santé émet des doutes sur la capacité des pays à enrayer l'épidémie. Elle s'inquiète notamment du fait que le coronavirus, touchant désormais 26 pays sans compter la Chine continentale, excédera bientôt la période limite pour endiguer une épidémie.

0 views0 comments