• Félicien Michel et Romain Ginet

Revue de presse : les 5 actus du 28 décembre 2020 au 3 janvier 2021

Irak : un triste anniversaire symbole de division

Samedi 2 janvier, des milliers d’irakiens ont manifesté afin d’honorer la mémoire du général iranien Soleimani, tué un an plus tôt par une frappe aérienne américaine. Cet évènement rend compte des profondes tensions existantes entre les Etats-Unis et l’Iran, qui jouent tous les deux un rôle militaire et stratégique sur le sol irakien. Une nouvelle guerre civile irakienne est-elle à craindre ?


Kazakhstan : abolition de la peine de mort

Après plus de 20 ans de réflexion, le Kazakhstan a annoncé, ce samedi 2 janvier, qu’il abolissait désormais les condamnations à mort dans son pays. Tout comme dans de nombreux pays occidentaux, celles-ci seront transformées en prison à perpétuité entre autres. Le Kazakhstan est désormais le 105ème pays du monde à avoir aboli totalement la peine capitale sur son sol.


Argentine : légalisation de l'avortement sans condition

Ce Mercredi 30 Décembre 2020, le Sénat a voté une loi légalisant l’avortement sans condition. Deux ans après avoir rejeté un texte similaire, le Sénat argentin, très conservateur, a adopté la loi à 38 voix contre 29. Les résultats symbolisent l’état du débat dans un pays très catholique dont les voix progressistes tentent de s’élever. Lors de l’annonce des résultats, des scènes de liesse populaire ont fleuri au sein des rassemblements pro-avortement.


Etats-Unis : le Sénat inflige à Trump un camouflet inédit

Ce Mercredi 1er Janvier 2021, le Sénat a adopté le budget de la défense (soit 740 milliards de dollars) avec 81 voix pour et 13 contre, outrepassant ainsi le veto du président américain. C’est une défaite de plus pour Donald Trump, puisque le parti républicain, majoritaire au Sénat, n’a pas suivi ses recommandations. Ce dernier s’était opposé au budget qu’il trouvait notamment trop favorable à la Chine. Cet évènement signe le divorce entre le parti républicain et Donald Trump, quelques jours avant l’investiture de Joe Biden.


France : 5 militaires tombés en opération au Mali

L’armée française a déploré, ce samedi 02 janvier, la mort de deux de leurs soldats dans l’exercice de leurs fonctions au Mali, dans le cadre de l’opération Barkhane. Leur engin motorisé aurait sauté sur une bombe artisanale. Cette terrible nouvelle fait suite à la mort de trois autres de nos compatriotes, décédés ce lundi 28 décembre dans les mêmes conditions. En effet, de nombreux djihadistes sévissent toujours au Mali, notamment près de la frontière avec le Niger.

0 views0 comments