• Baudouin Cotteau de Simencourt

Revue de presse : les 5 actus du 30 novembre au 6 décembre 2020

Updated: Feb 12, 2021

Histoire : l’empereur y était le 2 décembre, à Austerlitz

Face à une coalition anglo-autrichienne, Napoléon place ses troupes au pied du plateau de Pratzen, en République Tchèque. Profitant d’un épais brouillard, il fait croire aux Austro-russes de sonner la retraite. Quand le soleil se lève, l’armée autrichienne comprend la supercherie et est écrasée par l’empereur Napoléon 1er. Cette fête est l’apogée de la gloire de la Grande Armée. Cette victoire a fêté son 215ème anniversaire le mercredi 2 décembre.


Mort de Valéry Giscard d’Estaing : la fin du constructeur de l’Europe

VGE s’est éteint le mercredi 2 décembre, à l’âge honorable de 94 ans. Grâce à son mandat de 1974 à 1981, à ses fonctions au sein du parti centriste européen et à son influence au cœur de la convention sur l’avenir de l’Europe, dont il était président, VGE fut à l’origine de l’Europe que nous connaissons aujourd’hui.


Afrique : tensions au sein de l’opération française nommée « barkhane »

AQMI a frappé une nouvelle fois ce lundi 30 novembre. La branche sahélienne terroriste, tristement connue, a revendiqué l’attaque aux roquettes sur trois bases militaires françaises et onusiennes. Pour rappel, ce ne sont pas moins de 5000 français qui sont déployés dans cette opération de grande envergure.


Brexit : la séparation entre le Royaume-Uni et l’UE approche

Le Brexit, voté en 2016, amorce la sortie officielle du Royaume-Uni de l’UE. Le pays de la Couronne souhaite se retirer de cette organisation régionale car la compensation financière de l’apport monétaire britannique n’était pas suffisante. Toutefois, cette sortie est encore compliquée car c’est un nombre colossal de contrats commerciaux à négocier et à signer pour légiférer les échanges entre les deux régions. Cette sortie doit arriver dans moins d’un mois. Sans un plan clair, le Royaume-Uni risque de faire face à de nombreuses difficultés.


Diplomatie : Erdogan attaque une nouvelle fois Macron

Erdogan a, dans une nouvelle déclaration, attaqué la France. En effet, le vendredi 4 décembre, il espère que la France va se débarrasser au plus vite d’Emmanuel Macron. Une déclaration qui s’insère dans un contexte de tensions entre les deux chefs d’Etat depuis les pressions turques sur la Grèce cet été.

0 views0 comments